FAQ

  1. En quoi les bougies Alusi sont-elles différentes des autres bougies sur le marché ?
  2. Quel est la durée de combustion des bougies Alusi ? Pourquoi leurs durées de combustion sont-elles différentes de celles des autres bougies ?
  3. Les bougies Alusi gouttent-elles ?
  4. Où puis-je acheter des bougies Alusi ?
  5. Comment puis-je devenir revendeur Alusi ?
  6. En quoi sont fabriquées les bougies Alusi ?
  7. Les bougies Alusi produisent-elles de la suie ?
  8. Les bougies Alusi sont-elles sans danger ?
  9. Que dois-je faire si je renverse accidentellement de la cire ailleurs que sur mon dessous de verre de protection ?
  10. Est-il possible de rallumer les bougies Alusi candles après avoir été éteintes ?
  11. Comment avez-vous déterminé les temps approximatifs de combustion pour les bougies Alusi ?
  12. Comment les “conditions ambiantes de la pièce” peuvent-elles affecter le temps de combustion des bougies Alusi ?
  13. Je sais que si des gouttes de cire tombent sur mes meubles, il se peut qu’elle soit impossible à retirer. Cependant, même si je suis les instructions appropriées pour les enlever, le colorant noir ou rouge laisse-t-il des traces ?
  14. Pourquoi les mèches ne s’étendent pas jusqu’en bas de la bougie ? Il reste toujours un morceau de cire après que les mèches aient complètement brulé.

En quoi les bougies Alusi sont-elles différentes des autres bougies sur le marché ?

Ce qui rend les bougies Alusi fascinantes, c’est leur processus de combustion multi-flammes. Aucune bougie de la collection ne se ressemble. Chacune d’elles illustre une performance sculpturale unique par sa forme individuelle et sa séquence de combustion. Tandis qu’une mèche se transforme en deux, une flamme en allume une autre, créant un spectacle qui captive le regard.

Quel est la durée de combustion des bougies Alusi ? Pourquoi leurs durées de combustion sont-elles différentes de celles des autres bougies ?

Les bougies Alusi se consument entre 3,5 et 13 heures, selon leur taille et leur style. La taille et le volume de cire nécessaires à la création de chaque modèle variant, cela qui signifie que la durée de combustion sera également différente.

Les bougies Alusi gouttent-elles ?

Oui, nous les avons conçues en ce sens ! Dans la mesure où chaque bougie raconte une histoire du temps qui passe, la cire s’écoulant lentement le long de la bougie exprime ce temps qui passe. Grâce à leurs flammes multiples, les bougies Alusi génèrent une quantité de chaleur considérable et, par conséquent, coulent davantage que les bougies ne possédant qu’une seule mèche. Placez toujours votre bougie sur un dessous de verre ininflammable (comme celui fourni avec chacune des bougies Alusi) afin d’éviter tout dépôt de cire sur les autres surfaces.

Où puis-je acheter des bougies Alusi ?

Nous travaillons actuellement à la création d’un localisateur de magasin en ligne (Store Locator). En attendant, veuillez nous contacter directement afin de trouver un magasin près de chez vous.

Comment puis-je devenir revendeur Alusi ?

Veuillez nous contacter directement pour obtenir davantage de renseignements sur la manière de devenir un revendeur Alusi.

En quoi sont fabriquées les bougies Alusi ?

Les bougies Alusi sont fabriquées à partir de cire alimentaire 100 % biodégradable, identique à celle que l’on retrouve dans les crayons. A l’instar des cires de soja et de palme, la cire de paraffine brûle proprement en toute sécurité lorsqu’elle est fournie en format de qualité supérieure, ce qui est le cas des bougies Alusi. Nous préférons travailler avec de la cire de paraffine car sa consistance est idéale pour la taille et la forme uniques de nos bougies. La cire de soja ou de palme est trop friable pour supporter correctement la forme d’une bougie Alusi. La cire de paraffine est de bonne qualité et prête à l’emploi.

Nos mèches se composent d’un paquet de fibres entortillées, tressées ou tricotées entre elles afin d’absorber la cire liquéfiée et la conduire vers la flamme par action capillaire. La magie des bougies Alusi réside dans leur processus de combustion unique. Nous choisissons spécifiquement des mèches en fibres couvertes de cire exemptes de plomb ou de zinc pour leurs propriétés de combustion uniques.

Les bougies Alusi produisent-elles de la suie ?

Les bougies Alusi, lorsque consumées tel qu’indiqué, produisent une quantité de suie négligeable, sans risque pour la santé. De la suie est produite par toutes les bougies lorsque celles-ci sont allumées dans des espaces présentant des courants d’air ou si les mèches ne sont pas coupées à la bonne longueur (6mm ou 1/4 inch) préalablement à leur combustion. Vous pouvez réduire la quantité de suie produite en entretenant correctement votre bougie ainsi qu’en suivant l’ensemble des consignes de sécurité.

Les bougies Alusi sont-elles sans danger ?

L’ensemble de nos bougies répondent aux normes de sécurité européennes (EN) et américaines (ASTM). Nous respectons strictement ces normes et disposons d’une équipe R&D dévouée s’en chargeant très consciencieusement. Les bougies Alusi, lorsque consumées tel qu’indiqué, offriront une expérience de combustion enchanteresse propre à chaque bougie. L’ensemble des bougies Alusi sont fournies avec des informations de sécurité et des instructions de combustion.

Que dois-je faire si je renverse accidentellement de la cire ailleurs que sur mon dessous de verre de protection ?

Pour ôter la cire de bougie sur les matières suivantes :

Bois. Refroidissez la cire avec un glaçon afin de la solidifier, puis retirez-la en grattant doucement. Polissez ensuite le bois à l’aide d’une peau de chamois une fois la cire éliminée.
Fibres non lavables (ex., acétate, toile de jute, fibre de verre, rayonne, cordage, soie, triacétate, laine). Refroidissez la cire et retirez ce qui s’en va facilement en grattant doucement. Disposez un coton absorbant sous la cire persistante et arrosez de détachant. Laissez sécher complètement avant de répéter l’opération, si nécessaire.
Fibres lavables (ex., acrylique, coton, lin, modacrylique, nylon, oléfine, polyester, spandex). Grattez l’excès de cire des zones concernées, placez le tissu entre deux feuilles de papier buvard blanc et chauffez avec un fer à repasser (en remplaçant le papier à mesure qu’il absorbe la cire). Si la couleur du tissu est résistante, il vous faudra peut-être verser de l’eau bouillante sur la marque laissée par la cire. Laissez le tissu sécher complètement et, s’il reste des traces, arrosez de détachant et rincez abondamment avant de laisser sécher.
Tapis. Refroidissez afin de solidifier la cire puis retirez l’excès en grattant doucement. Ajoutez une petite quantité de liquide de nettoyage ou détachant sur un coton absorbant afin d’éviter d’endommager l’endos du tapis et tamponnez jusqu’à ce qu’aucune tâche ne puisse plus être retirée. S’il reste des tâches, diluez 1/3 d’alcool isopropylique dans 2/3 d’eau puis appliquez sur la tâche par petites doses, en épongeant minutieusement après chaque application. Laissez sécher.
Feutre. Refroidissez afin de solidifier la cire et retirez l’excès en grattant très soigneusement pour ne pas déchiqueter les fibres du feutre. S’il reste de la cire, brossez doucement à l’aide d’une brosse à poils durs. En dernier recours pour des cas extrêmes, utilisez une lame de rasoir afin de gratter doucement l’excédent avant d’utiliser une brosse pour ôter l’excédent.
Cuir ou daim. Refroidissez avec des glaçons dans un sac en plastique afin de solidifier la cire puis grattez doucement pour l’éliminer. S’il reste des tâches, diluez une épaisse couche de de terre à foulon dans de l’eau puis appliquez, en laissant sécher la pâte avant de la retirer en brossant soigneusement à l’aide d’une brosse à soies souples ou une brosse à dents. Répétez si nécessaire et, une fois la tâche supprimée, appliquez un soin pour cuir ou daim.
Argent. Refroidissez afin de solidifier la cire puis grattez très soigneusement à l’aide d’une spatule en plastique jusqu’à ce qu’aucune tâche de cire ne puisse plus être retirée. Nettoyez dans de l’eau chaude savonneuse, rincez à l’eau chaude puis essuyez afin de prévenir l’oxydation.
La plupart des surfaces (enduit acrylique, albâtre, aluminium, bambou, vitriol bleu, laiton, bronze, rotin, carreau/vernis céramique, béton, cuivre, émail, dalle, verre, or, granite, joint, fer, ivoire, jade, calcaire, marbre, peinture, étain, plexiglass, polyuréthane, porcelaine, grès, ardoise, acier, acier inoxydable, terrazzo, fer blanc, vêtements en vinyle). Refroidissez afin de solidifier la cire puis grattez soigneusement afin de ne pas rayer la surface. Plongez une éponge dans une solution de soude ménagère ou de détergent et d’eau, puis essuyez la zone concernée. Rincez soigneusement puis essuyez.
Autres surfaces (asphalte, liège, linoleum, carreaux de vinyle). Refroidissez la cire puis grattez doucement à l’aide d’une spatule métallique. Plongez le coin d’un torchon propre dans de l’alcool isopropylique et essuyez la zone concernée. Rincez, séchez puis polissez ou cirez comme d’habitude.

Est-il possible de rallumer les bougies Alusi candles après avoir été éteintes ?

Oui, nos bougies sont largement testées pour s’assurer qu’elles peuvent être rallumées. Cependant, quelques bougies (Soma, Tara, Ava, Lela, Saba Petite et Grande et Livia Grande) contiennent une troisième mèche qui est conçue pour s’arrêter partiellement pendant la combustion et ne peut donc pas être rallumée après ce point. Le but de cette petite mèche est de suivre une trajectoire de combustion et d’allumer les autres mèches avant d’être arrêtée par une perle de verre. Tant que cette troisième mèche a fait son travail et n’a pas interféré avec la trajectoire de combustion de la bougie, cette flamme éteinte devrait effectivement améliorer l’ensemble du processus de combustion.

Comment avez-vous déterminé les temps approximatifs de combustion pour les bougies Alusi ?

Nous avons effectué de nombreux tests de combustion sur nos bougies à notre usine de production. Les tests sont effectués conformément à la règlementation standard, et nos bougies sont testées dans un environnement contrôlé d’environ 21° C. Nous avons fait de notre mieux pour créer des conditions de combustion semblable à un usage domestique pour ces tests, cependant les résultats réels peuvent varier.

Comment les “conditions ambiantes de la pièce” peuvent-elles affecter le temps de combustion des bougies Alusi ?

Si une bougie est brûlée à une température ambiante supérieure à 21°C, la bougie est susceptible de brûler plus rapidement que lors de nos tests, étant donné qu’une température plus élevée ramollirait la cire et la ferait fondre plus rapidement. L’ajout d’un flux d’air, même à partir d’une source froide, comme une fenêtre ouverte ou d’un climatiseur, accélèrerait également le temps de combustion puisque le mouvement de la flamme ferait fondre une zone plus large de cire.

Je sais que si des gouttes de cire tombent sur mes meubles, il se peut qu’elle soit impossible à retirer. Cependant, même si je suis les instructions appropriées pour les enlever, le colorant noir ou rouge laisse-t-il des traces ?

Vous devriez toujours utiliser un support de protection Alusi ou une autre grande surface non inflammable pour couvrir et protéger votre mobilier des gouttes de cire Alusi. Si la cire d’une bougie rouge ou noire tombe sur vos meubles, laissez-la refroidir. Il est toujours plus facile d’enlever la cire lorsqu’elle est complètement dure et cassante. La cire endurcie peut être enlevée de la surface du meuble à l’aide d’une spatule ou cale en plastique. Des marques de cire seront laissées sur la surface du meuble, mais celles-ci peuvent être éliminées par polissage de la partie affectée à l’aide d’un tissu en nylon. Remarque : Les finitions des meubles diffèrent. Plus une surface est polie, plus il sera facile d’enlever les coulures de cire noire ou rouge sur les meubles.

Pourquoi les mèches ne s’étendent pas jusqu’en bas de la bougie ? Il reste toujours un morceau de cire après que les mèches aient complètement brulé.

Les bougies Alusi sont fabriquées de sorte que la flamme s’éteigne toute seule avant que toute la cire ne soit consommée. C’est une caractéristique de sécurité intelligente, empêchant la flamme d’atteindre la surface de la table.